MACASAA

cropped Logo Macasaa
Le nouveau CHU de la Guadeloupe

Future pierre angulaire du système de santé de l'île

Description

Le futur CHU dont le chantier a démarré en 2016 avec les premiers travaux de terrassement est toujours en construction. Il devrait entrer en service en 2024. Il s’agit de l’un des premiers établissements de santé français de nouvelle génération en termes de conception architecturale. Il représente le plus important bâtiment jamais construit sur l’archipel et est amené à remplacer l’établissement actuel. Le nouveau CHU est érigé sur le site de Perrin, sur la commune des Abymes en bordure de la RN 5, à la sortie de l’agglomération de Pointe-à-Pitre. Pour en faciliter l’accès, d’importants travaux de voieries ont d’ailleurs été entrepris afin de raccorder le CHU aux différentes voies de desserte.

Sa conception lui permet une adaptation aux conditions tropicales extrêmes, aux crises sanitaires et aux séismes. Il a donc d’abord été conçu afin de répondre à la double contrainte de l’humidité tropicale et des impératifs d’hygiène hospitalière. Comme il se situe dans une zone sismique d’aléa « fort », C’est-à-dire de niveau 5 (le plus élevé), il a été conçu de manière parasismique avec un objectif de continuité de fonctionnement.

C’est pour cette raison que pas moins de 216 isolateurs de type « appuis pendulaires » permettront au bâtiment principal, accueillant le plateau technique, de supporter un déplacement de 40 cm en cas de fort séisme, ce qui représente une véritable prouesse technique. À l’heure actuelle, seuls les hôpitaux japonais, grecs ou californiens sont équipés de tels systèmes innovants. Ce nouveau CHU a donc été prévu pour fonctionner en autonomie totale après un séisme ou un cyclone et cela pendant 72 heures, grâce à des groupes électrogènes, à une production autonome de froid et à une usine de traitement d’eau construite sur le site. La construction intègre également une démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE).

Au final, ce nouveau CHU permettra de prendre en charge les urgences et de mettre à disposition de la population l’éventail le plus large possible des spécialités médico-chirurgicales et obstétricales.

Quelques chiffres

1
m2

à construire sur une emprise de 19 hectares

1
lits & places

Médecine : 200 lits, 30 places de jour et 15 places de dialyse / Chirurgie : 87 lits et 15 places de jour / Mères-enfants : 100 lits et 20 places / Soins critiques : 149 lits et 2 places

1
blocs opératoires
250
ouvriers sur place
1
grues

au moment de la construction du gros œuvre

1 M€
Coût prévisionnel

entièrement financés par l’État

2015
Obtention du permis de construire
2016
Démarrage des travaux de terrassement
2018
Démarrage des travaux de gros oeuvre
2018
Pose de la première pierre par le Président de la République, Emmanuel Macron
2023
Date prévisionnel de réception des travaux
2024
Date prévisionnelle de mise en service
Diapositive précédente
Diapositive suivante

Partagez cet articles sur vos réseaux sociaux